Hausse du SMIC de 2% : le prix de la mondialisation, par Laurent Pinsolle

2% au lieu de 1,4% ! Les Echos avaient donc raison. Le gouvernement a donc choisi de donner un coup de pouce symbolique pour ne pas dire dérisoire au SMIC (trois fois moins que ce que Jacques Chirac avait accordé en 1995). Une nouvelle illustration des ravages de la mondialisation.
Des sociaux-libéraux plus libéraux que sociaux
Il faut relire le papier de Frédéric Lordon qui théorisait il y a quelques semaines les futurs remaniements de François Hollande, faisant un parallèle avec tous les reniements de Lionel Jospin de 1997 à 2002, sur l’équilibre (déjà) entre la croissance et la rigueur, l’Europe, les privatisations (France Telecom…). Bien sûr, la présence de quelques nonistes au gouvernement pouvait donner l’illusion d’une ouverture aux idées alternatives, mais le choix d’hier montre que cela est illusoire.
Il est tout de même stupéfiant qu’une   [ ..... ]

[ à lire sur ]

levaurais.info@espace-citoyen.org