Fillon, Hollande, DSK, tous à côté de la plaque!

[...]
- le futur héros de la Présidentielle de 2012 prône l’abandon des
prérogatives démocratiques en matière de budget en suggérant la
création d’une autorité budgétaire indépendante. Le message est limpide :
puisque les états sont incapables de mener des politiques économiques
pertinentes, il faut centraliser à Bruxelles les budgets des nationaux
et déposséder les parlements de l’une de leurs dernières prérogatives !
Vive la « Haushaltspolizei  » (police budgétaire) qui, elle aussi,
siège à Berlin !

François Hollande, député socialiste de Corrèze : Les pa
envoyé par rtl-fr. – L’info video en direct.
[...]
Après la France, l’Irlande, la Grande Bretagne et le Portugal se
réveillent. La colère des peuples peut-elle encore réveiller nos
dirigeants  et les remettre en contact avec le réel ? L’Europe ne
dispose pas de 46 moyens pour sortir de cette nasse. Elle peut encore
éviter le pire si l’Allemagne rompt avec sa politique économique qui
écrase ses voisins. L’Allemagne doit relancer sa consommation
intérieure diminuer ses exportations dans le reste de l’Europe. Berlin
doit payer pour Dublin. Et si Angela Merkel s’entête, il faut refuser
la spirale de la récession et menacer l’Allemagne d’une sortie
collective de l’euro par les 22 pays qui en souffrent. La France doit,
dans cette hypothèse extrême – mais nous en sommes peut-être plus
proches que ce que pensent Jean-Michel Aphatie et Alain Duhamel -
prendre la tête de cette « révolte logique », comme le suggèrent
plusieurs personnalités aussi différentes que Frédéric Lordon, Jacques
Sapir, Emmanuel Todd ou même Christian Saint Etienne. La raison n’est
prisonnière d’aucun camp politique.
[...]
http://www.marianne2.fr/Fillon-Hollande-DSK-tous-a-cote-de-la-plaque_…

levaurais.info@espace-citoyen.org